10 ans déjà !

Il y a 10 ans de cela je participais et remportais La Gascogne – course mythique qui a marqué ma carrière et dont je me souviens encore parfaitement. C’est une traversée de 65 km qui relie San Sebastien à Cap Breton/Hossegor et c’est une épreuve d’endurance qui requiert à la fois un physique bien préparé et un mental très fort.
J’ai eu l’occasion de réaliser cette course à plusieurs reprises, dont l’année 2007 où je suis arrivé second avec seulement 40 secondes de différence avec le premier – sur une course qui a durée 7h25 ! En septembre 2008, il y a 10 ans, j’avais une autre planche, un autre entraînement. Même s’il y avait de nombreux rameurs de très bon niveaux, j’étais déterminé, entrainé pour remporter la course et j’ai fini vainqueur et recordman cette année là.
De telles courses m’amènent souvent à penser que le paddleboard est l’âme et à la base de beaucoup de nos sports de glisse dans l’océan. C’est un sport difficile et qui demande de l’endurance. Mais il offre de magnifiques récompenses avec de fortes sensations et une relation très particulière avec l’océan.
Remerciements au club de Capbreton Sauvetage Côtier dirigé par la « reine mère » de la discipline du paddleboard : Stéphanie Barneix avec aussi  Walter Geyer son compagnon, coach et athlète expert dans la disciple du sauvetage côtier sportif.

Crédit photo : Sylvain Cazenave

Vidéo de la course :

De |2019-01-11T14:34:43+00:00janvier 10th, 2019|Prone paddleboard|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.