Le Body Surf est-il le sport de glisse le plus épuré et le plus minimaliste ?

Bodysurf - Landes - Photo Greg Rabejac

Qui n’a jamais expérimenté la glisse en se laissant pousser par une vague de bord, une mousse, avec comme seul instrument son corps ? Enfant on aime jouer dans les vagues. C’est souvent là que l’on expérimente pour la première fois cette sensation qui restera gravée à vie dans notre mémoire.
Le Bodysurf est une discipline épurée, extraordinaire et essentielle. Essentielle pour les professionnels du Bodysurf, les MNS et les pratiquants du sauvetage côtier. Elle est aussi essentielle pour acquérir de l’aisance aquatique, mieux appréhender les vagues et se familiariser avec la sensation de glisse.
En France c’est l’été que l’on peut goûter la saveur du surf avec son corps, avec ou sans palme, sans combinaison, en jouant au gré de l’énergie de la vague. Lorsque les conditions sont réunies, jolies vagues creuses, bonne marée, eau chaude au cours d’une belle journée d’été, on peut se surprendre à expérimenter cette fabuleuse discipline.
Nous avons de très beaux terrains de jeu pour pratiquer le Bodysurf en France. On pourrait dire d’Hossegor qu’elle est « la capitale » du Bodysurf, mais tout le littoral Landais s’y prête. Sans parler de la Gironde, de la Charente-Maritime, de Bretagne, de Corse…
On recherche des vagues dites stables. On préfèrera des vagues près du bord, shorebreak, qui forment un bol. Les sensations sont incroyables, du pur plaisir !
Plusieurs générations de bodysurfeurs réputés, hommes et femmes, ont fait leurs armes sur la Côte Atlantique.
Grace à certains organisateurs généreux et passionnés comme Jean-Pierre Arbouet alias « Popeye » ancien MNS à Hossegor pendant des années et principal instigateur du club de sauvetage côtier du même endroit, cette discipline de glisse pure s’est développée en France.
Les meilleurs bodysurfeurs(-euses) sont souvent d’excellents nageurs qui exercent le sauvetage côtier sportif et qui, souvent, sont MNS à l’océan.
Le Bodysurf permet de développer des capacités d’endurance, de souffle, de connaissance du milieu marin qui sont exigées pour les sauveteurs.

J’ai toujours pratiqué ce sport en tant qu’MNS à l’océan : je m’entraînais en m’amusant. Celui qui sait utiliser les vagues et bien « bodysurfer » a un avantage considérable en compétition de Surf Life Saving (sauvetage côtier). Quand je suis au bon endroit, au bon moment, c’est le Bodysurf que je pratique. J’aime ce sport de glisse, il me tient à cœur.
Voici une série de photos de Bodysurf réalisées par le photographe Greg Rabejac lors de nos voyages.

Session dans les Landes en France 🇫🇷.

Session Canaries

Session Afrique de l’Ouest

Session Maroc